Accueil > Spectacles > Théâtre > La Bonne Planque

Émile vient de commettre un vol à main armée dans une banque parisienne. Pour échapper à la police, il se réfugie avec son amie Lulu dans l’appartement inoccupé d’Antoine Perrin, un paisible fonctionnaire du ministère de l’Agriculture.

« Je me suis renseigné, c’est un cornichon », dit de lui Émile. Mais le cornichon rentre plus tôt que prévu. Afin d’éviter que le maître des lieux ne reçoive « un coup sur la cafetière », Lulu décide de le séduire. C’est à ce moment qu’arrive la maîtresse d’Antoine, Fernande, qui n’est autre que l’épouse de l’inspecteur de police Péquinet.

Écrite en 1962 pour Bourvil, La Bonne Planque connaît un tel succès, lors de sa diffusion à la télévision, qu’elle donne l’idée à Pierre Sabbagh de lancer Au théâtre ce soir. Ce classique de la pièce de boulevard est repris avec brio par la joyeuse équipe des Amis du Boulevard Romand. Dialogues d’anthologie, situations ubuesques, on rit aux éclats devant ce vaudeville, qui exploite avec ingéniosité tous les ressorts du registre comique.


Texte : Marcel André
Mise en scène : Frédéric Martin et Antony Mettler
Avec Pierre Aucaigne, Vincent Kohler, Anne-France, Tardiveau, Jacques Vassy, Florian Sapey, Maria Mettral


Album photos

Go To Index Retour en haut
More Photos